La particularité de l’assurance auto temporaire immédiate réside dans sa capacité à pouvoir être délivrée immédiatement après demande. Comment souscrire à une telle assurance ? Découvrons-le !

Les pièces nécessaires à une souscription pour assurance auto temporaire immédiate

La définition de l’assurance auto temporaire immédiate renvoie à un type d’assurance de très courte durée. Seules les personnes qui ne souhaitent pas être couvertes toute l’année peuvent y souscrire. La plupart des compagnies d’assurances vous exigeront certaines pièces justificatives. Bien avant de vous les demander, elles prendront le soin de vérifier votre âge et votre historique de conduite.

Vous aurez ainsi à fournir après :

  • la copie de la carte grise du véhicule à assurer temporairement
  • la copie de votre permis de conduire en cours de validité
  • la copie de votre relevé d’information. Au cas où vous n’en disposeriez pas, vous pourrez fournir une déclaration sur l’honneur faisant état des sinistres, des infractions et autres éventuels antécédents.

Aussi, plusieurs raisons amènent à recommander une assurance auto temporaire immédiate à un conducteur. On la conseille entre autres :

  • pour un véhicule remisé ou peu utilisé
  • en cas d’une résiliation d’assurance auto classique
  • en cas de voyage hors du territoire, et dans un État non couvert par l’assurance à laquelle on a souscrit
  • en cas d’une importation de véhicule étranger avec une immatriculation temporaire. Dans l’attente de l’immatriculation définitive, on souscrit alors à cette catégorie d’assurance.

Le prix et les garanties de l’assurance auto temporaire immédiate

Le prix d’une assurance auto temporaire immédiate n’est pas fixe. Il est défini sur la base de nombreux critères. Il peut ainsi varier d’un assuré à un autre. Les compagnies d’assurances prennent en compte les expériences de conduite du demandeur, son profil ou encore le type de véhicule. Néanmoins, cette assurance demeure plus chère qu’une assurance auto classique. Elle couvre une période comprise entre 1 et 90 jours. Les conducteurs qui veulent y souscrire doivent avoir au moins 21 ans et disposer d’un permis de conduire depuis 2 ans au moins.

Quant aux garanties offertes, il s’agit de garanties de base. Plus précisément, de la responsabilité civile des conducteurs lorsque survient un sinistre et d’une protection juridique. En fonction de la compagnie à laquelle vous faites également appel, des options pourraient vous être proposées. Elles vont de la garantie professionnelle à la garantie assistance de dépannage. Ces options avantageuses sont toutefois plus profitables aux personnes qui voyagent régulièrement.

Les autres garanties de l’assuré

Il faut retenir que puisqu’il s’agit d’une assurance temporaire, le conducteur doit circuler sans occasionner d’accidents. En effet, il n’est pas indemnisé dans ce cas, encore moins le véhicule. Il doit par conséquent rester le plus prudent possible, car toutes les réparations seront à ses frais. Ainsi, contrairement à l’assurance longue durée qui protège tout, celle-ci n’est “valable qu’à un tiers”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *