Une voiture est un bien personnel et privé. Pour personnaliser cet avoir, plusieurs documents et outils sont délivrés par des autorités compétentes. Aux nombres de celles-ci, figure l’immatriculation dont le type diffère d’un pays à un autre. Découvrez ici le processus d’immatriculation d’une voiture anglaise en France.

Pourquoi immatriculer une voiture d’un pays dans un autre pays ?

La voiture est un véhicule monté sur roues qui sert à transporter des personnes et des biens. Elle n’est pas fabriquée dans tous les pays, mais elle est présente partout. Pour légaliser et sécuriser ce bien, chaque Nation dispose d’un processus d’immatriculation obligatoire. Une voiture d’un pays ne peut accéder à un autre pays qu’avec « un laissez-passer ».

Ce quitus ne permet pas au véhicule de résider longtemps sur le territoire frère vu sa courte durabilité. Pour résider en permanence dans un pays avec une voiture, il s’avère donc important de se conformer à la juridiction. Ceci passe par l’acquisition de l’immatriculation. Une voiture non immatriculée aux normes du pays de résidence n’a pas le droit de circuler sous peine d’amende.

Quelles pièces pour une immatriculation de voiture anglaise en France ?

Une voiture anglaise est un véhicule fabriqué en Angleterre. Pour qu’elle soit autorisée et utilisée sur le territoire français, elle doit avoir une immatriculation française. Il existe une immatriculation provisoire WW valable 4 mois et une définitive valable pour toute la vie du véhicule. Le processus définitif nécessite diverses pièces dont certaines sont aussi valables pour celui provisoire. Il s’agit essentiellement :

Comment faire immatriculer une voiture anglaise en France ?

  • D’un quitus fiscal délivré par le service des impôts ;
  • De la facture d’achat du véhicule ;
  • D’une demande de certificat d’immatriculation ;
  • D’un certificat d’immatriculation anglais ;
  • D’une pièce d’identité ;
  • D’un justificatif de domicile 
  • D’une copie de permis de conduire ;
  • D’une attestation d’assurance ;
  • D’un rapport de contrôle technique ;
  • D’un certificat de conformité…

Les six premières pièces énumérées sont celles demandées pour une immatriculation provisoire.

Quel est le processus d’immatriculation d’une voiture anglaise en France ?

Autrefois à la préfecture, l’immatriculation d’une voiture anglaise en France se fait depuis 2018 en ligne. Il existe à cet effet des agences qui assurent la liaison entre les propriétaires des véhicules et l’administration d’établissement de l’outil. Les pièces une fois constituées sont à envoyer sur le site officiel de l’Imprimerie Nationale ou sur les sites agréés.

Le coût de cette opération est variable. Il dépend de la date de circulation et des caractéristiques du véhicule. La plaque d’immatriculation et la carte grise sont confectionnées et délivrées par boite postale dans un délai de 7 jours. La récupération à la poste doit toutefois être effectuée dans les 15 jours après la délivrance. Il est également possible de suivre en ligne l’avancement de l’immatriculation.