Les petites voitures sont très appréciées : elles sont économiques, maniables et compactes. Grâce à leurs petites tailles, elles sont idéales pour les trajets urbains. Elles permettent de passer dans les rues étroites, et de se garer quasiment n’importe où. Elles limitent aussi le risque de collisions ou de frottements. Mais ces petits bijoux ne sont pas toujours très écolos, et c’est pourquoi la petite voiture hybride est née. Quels avantages présente-t-elle ? Et quels sont ses inconvénients ? Réponses.

Petite voiture hybride : qu’est-ce que c’est ?

Une petite voiture hybride est une voiture qui combine l’utilisation de 2 moteurs : un moteur thermique et un moteur électrique. Le moteur thermique est dans la plupart des cas essence, et il est associé à des blocs électriques. La voiture hybride peut être classique ou rechargeable. La différence ? La capacité de la batterie, et les moyens de la recharger.

Comment fonctionne une petite voiture hybride ?

Si vous optez pour une petite voiture hybride non rechargeable, vous devez savoir qu’elle possède une batterie à faible capacité : vous aurez donc une autonomie électrique qui se limite à quelques km, sans dépasser une vitesse maximale de 50 – 55 km/h. Toutefois, le moteur thermique recharge la batterie et sert pratiquement de générateur. Pour l’hybride rechargeable, la batterie a une plus grande capacité et elle peut être rechargée avec une prise, comme une voiture électrique. Vous roulez donc avec le moteur électrique pour une autonomie qui va jusqu’à 60 km, et une vitesse avoisinant les 120 km/h. Vous ne roulez au moteur thermique que si cette vitesse est dépassée. Quel que soit le modèle, la petite voiture hybride classique ou rechargeable est munie d’une boîte de vitesses automatique, comme la plupart des voitures hybrides.

Les avantages d’une petite voiture hybride

La petite voiture hybride est bien partie pour s’inscrire comme l’une des meilleures voitures hybrides. Elle présente en effet beaucoup d’avantages :

  • Batterie alimentée avec l’énergie de freinages et décélérations ;
  • Diminution des rejets d’émissions polluants ;
  • Consommation de carburant moindre ;
  • Changement de vitesse fluide ;
  • Manœuvres silencieuses.

Contrairement aux voitures classiques où l’énergie des freinages et de décélérations est perdue, une voiture hybride va se servir de cette énergie pour recharger la batterie. De plus, elle permet de consommer moins de carburant et de rejeter beaucoup moins de CO2 : cela est très important, car une petite hybride va généralement servir de voiture citadine, il est donc bon de savoir qu’on pollue moins. De plus, conduire une voiture hybride est très facile, car le passage d’une vitesse à une autre, ou d’une motorisation à une autre se fait en douceur, en silence et sans tracas : il se fait automatiquement.

Les inconvénients d’une petite voiture hybride

inconvénient manque de vitesse

Bien qu’elle soit très prisée, pratique à la conduite et respectueuse de l’environnement, une voiture hybride même petite a quelques inconvénients :

  • La capacité de la batterie qui reste faible ;
  • Manque de sensations à la conduite ;
  • Possibilité de malus ;
  • Le coût élevé.

La voiture hybride, surtout petite, pose toujours le problème de la capacité et de l’autonomie qu’offre la batterie. De plus, beaucoup de conducteurs chevronnés se plaignent du manque de sensations ressenties à la conduite d’une hybride, elle n’est donc peut-être pas recommandée aux conducteurs qui veulent entendre le moteur ronronner. Depuis 2018, les propriétaires de voitures hybrides ne bénéficient plus de bonus écologique, ils essuient même des malus dans certains cas. Le dernier inconvénient, et non des moindres, c’est le coût : car une voiture hybride, même petite, a un coût assez onéreux en comparaison des voitures classiques avec seulement un moteur thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.